1.      Mission, tâches et responsabilités du coordonnateur du projet

Le Coordonnateur du projet WACA ResIP au Bénin est chargé de la coordination stratégique, opérationnelle et technique de la mise en œuvre et de l’exécution du Projet au Bénin tel que décrit dans le document régional d’évaluation du Projet (Project Evaluation Document - PAD), sa déclinaison nationale, l’accord de financement et l’accord de don ainsi que le manuel d’exécution du Projet.

Il sera responsable de la consolidation et de la soumission au MCVDD, à la Banque mondiale et autres bailleurs de fonds impliqués de la production et de la transmission des rapports techniques, financiers trimestriels et annuels pour le projet, de la préparation de la revue à mi-parcours et du rapport d’achèvement du volet béninois du projet.

Les principales responsabilités du coordonnateur comprennent les aspects administratifs, techniques et fiduciaires suivants :

·          Gestion technique

En ce qui concerne la gestion technique du projet le Coordonnateur doit :

-      Assurer la planification des activités du projet à travers la coordination de l’élaboration des Plans de Travail Budgétisés Annuels (PTBA) et des Plans de Passation de Marchés (PPM) ;

-      Assurer le suivi de la mise en œuvre des PTBA et des PPM, en collaboration avec les experts en passations de marchés et en suivi-évaluation de l’UGP, et apporter un appui technique aux différents membres de l’UGP pour cette mise en œuvre ;

-      Assurer un suivi de la mise en œuvre du Plan d’investissement Multisectoriel pour la zone côtière au Bénin y compris (i) la contribution des financements du volet béninois du projet WACA ResIP (IDA, FEM et contribution nationale), (ii) des financements parallèles du projet (NDF) et (iii) d’autres financements propre ou externe mobilisés par le Bénin pour sa mise en œuvre ;

-      Assurer la coordination des interventions du volet béninois du projet WACA ResIP avec (i) les interventions d’autres volets du projet WACA ResIP notamment les volets togolais et régionaux et (ii) avec les autres interventions prévues ou en cours sur la zone côtière béninoise ;

-      Coordonner la préparation et valider les termes de référence établis dans le cadre de la mise en œuvre du volet béninois du Projet notamment ceux relatifs à la mobilisation d’expertise externe, à l’organisation d’ateliers, de réunions et de missions ;

-      Assurer un suivi des activités à mener dans le cadre de contrats, de conventions, de partenariats et de sous-contrats et veiller au respect des cahiers de charges des fournisseurs et prestataires de services mobilisés dans le cadre du Projet ;

-      Veiller, en collaboration avec les experts environnementaux et sociaux de l’UGP, à l’exécution des aspects environnementaux et sociaux du projet en conformité avec politiques de sauvegardes de la Banque mondiale et à l’opérationnalisation des documents cadre notamment le Cadre de Gestion Environnemental et Social (CGES) et du Cadre de Procédure de Réinstallation (CPR) ;

-      Faciliter la mobilisation de l’expertise régionale du Projet au bénéfice du Bénin ;

-      Coordonner la participation du Bénin dans toutes les initiatives régionales du Projet notamment (i) en contribuant activement à la mise en place d’un observatoire régional du littoral en Afrique de l’ouest avec le CSE et les acquis de la MOLOA, (ii) en participant activement aux mécanismes d’échange d’expériences sur les solutions permettant de réduire les risques côtiers, (iii) en contribuant activement au mécanismes régionaux de coordination politiques avec l’UEMOA et la Convention d’Abidjan ;

-      Assurer un rapportage technique de l’état d’avancement de l’exécution du volet béninois du Projet aux instances régionale du projet et aux instances hiérarchiques notamment la Banque mondiale et le MCVDD conformément à la périodicité définie pour la production des rapports.

·          Gestion financière

En ce qui concerne la gestion financière du projet le Coordonnateur doit :

-      Assurer la coordination de la gestion financière du projet en étroite collaboration avec le responsable financier de l’UGP, dans le respect de l’accord de financement et en conformité avec les règles et procédures de la Banque mondiale ;

-      Présenter à l’attention des instances nationales et de la Banque mondiale dans les délais requis, pour approbation et adoption des projets de budgets annuels, des états et rapports financiers requis, notamment les rapports financiers trimestriels, les états financiers annuels et les Rapports de Suivi Financiers (RSF) ;

-      Coordonner l’élaboration de la programmation budgétaire et financière des activités du projet ;

-      Assurer un suivi régulier de l’exécution du budget du projet ;

-      Ordonnancer et contresigner toutes les dépenses devant être payées sur le Compte désigné du projet ;

-      Veiller au maintien permanent du niveau de liquidité, et en particulier aux mouvements de fonds assurés par le Responsable Financier (RF) : décaissements, approvisionnements du compte désigné, approvisionnement des éventuels comptes des sous-projets ;

-      Signer les Demandes de Remboursement de Fonds (DRF) et les Demandes de Paiement Direct (DPD), ainsi que les Rapports financiers Intérimaires conditionnant les décaissements, avant leur transmission à la Caisse Autonome d’Amortissement ;

-      Organiser la réalisation d’audits financiers du projet suivant la périodicité prévue ;

-      Assurer l’opérationnalisation et le suivi des plans de mise en œuvre des recommandations des audits à la satisfaction de la partie béninoise, de la Banque mondiale et des autres bailleurs de fonds qui pourraient intervenir dans le projet.

·          Gestion de la passation des marchés et des approvisionnements

Dans le cadre de la passation de marché et des approvisionnements, le coordonnateur est chargé de :

-           Veiller à la préparation, à l’actualisation et à l’exécution du Plan de Passation des Marchés en étroite collaboration avec l’expert en passation de marché de l’UGP ;

-           Veiller au strict respect des dispositions contenues dans les Plans de Passation des Marchés validés ;

-           Veiller au respect strict des procédures d’approvisionnement du Projet ;

-           Présider et assurer le bon fonctionnement des comités d’évaluation des offres et autres propositions techniques et financières ;

-           Signer ou soumettre pour signature à l’autorité compétente les différents marchés, conventions et bons de commande engageant les ressources du volet béninois du Projet.

·          Gestion administrative

En ce qui concerne l’administration générale du projet le Coordonnateur est chargé de :

-      Superviser et coordonner l’ensemble des activités du volet Bénin du projet WACA ResIP ;

-      Assurer la gestion quotidienne du Projet et la coordination avec les différents acteurs notamment les ministères, institutions et partenaires techniques et financiers impliqués ;

-      Veiller à la circulation de l’information de portée générale au sein des membres de l’UGP, avec les autorités administratives, avec les instances régionales et avec les bailleurs du Projet ;

-      Créer et entretenir les conditions propices pour l’atteinte des objectifs du volet béninois du Projet et contribuer à l’atteinte des objectifs régionaux du Projet ;

-      Assurer le respect par les différents acteurs des clauses de l’accord de don, des autres documents clés du projet et en assurer le suivi ;

-      Veiller au respect du calendrier des activités en conformité avec les PTBA ;

-      Veiller à l’organisation et animer les réunions périodiques internes de l’UGP ainsi que les réunions élargies aux autres structures impliquées dans la mise en œuvre du projet ;

-      Assurer l’organisation régulière de réunions du comité de pilotage du Projet ;

-      Rendre compte aux autorités de tutelle et à la Banque mondiale de l’état d’avancement du projet ;

-      Superviser l’élaboration des rapports à mi-parcours et d’achèvement du volet béninois du Projet ;

-       Veiller à la gestion du patrimoine du Projet et à la réception des biens acquis.

En ce qui concerne l’administration du personnel de l’UGP, le Coordonnateur est chargé de :

-      Recruter le personnel de l’UGP (le cas échéant à son licenciement), et les consultants en conformité avec les procédures en vigueur ;

-      Assurer l’application des dispositions règlementaires en matière de gestion du personnel ainsi que le règlement intérieur (notamment veiller à la tenue régulière des livres obligatoires en matière de gestion du personnel) ;

-      Assurer la gestion et la supervision du personnel du projet notamment à travers (i) l’établissement et le suivi des programmes de travail mensuels des membres de l’UGP, (ii) la signature de l’état général des salaires, (iii) l’organisation des évaluations du personnel sur la base d’indicateurs de performances, (iv) la gestion des autorisations d’absences du personnel, (v) les décisions de sanction à l’encontre du personnel en cas de non-respect des procédures ou des règles d’éthiques.

·          Suivi et contrôle

En ce qui concerne le suivi et le contrôle le Coordonnateur doit :

-       Assurer le suivi des activités du projet conformément aux indicateurs de performances définis ;

-       Assurer le suivi du cadre des résultats du projet en collaboration avec le chargé de suivi & évaluation de l’UGP, en étroite coordination avec le mécanisme de suivi du Projet à l’échelle régionale ;

-       Veiller au bon déroulement des missions de supervision et de contrôle externe (auditeurs externes, inspection des autres organes, bailleurs de fonds, etc.) du Projet ;

-       Organiser les réunions de revue du plan annuel de travail.

·          Représentation et communication

En ce qui concerne la représentation et la communication, le coordonnateur doit :

-      Assurer l’élaboration et la mise en œuvre de la stratégie et du plan de communication du volet béninois du projet en étroite collaboration avec la coordination régionale du projet et avec l’expert en communication de l’UGP ;

-      Assurer la représentation du volet béninois du Projet au plan national, régional et international.

2.       Qualifications et expérience requises

Le Coordonnateur du volet béninois du projet WACA ResIP doit avoir une expérience prouvée en matière de gestion et coordination de Projets/programmes financés par la Banque Mondiale, le Fonds pour l’Environnement Mondial  ou autres bailleurs de fonds comme ceux des coopérations bilatérales et multilatérales :

-        Etre titulaire d’un diplôme d’études supérieures (minimum BAC + 5 ans) dans l’un des domaines ci-après : Gestion des projets, en Génie Côtier, Génie Civil, Géoscience de l’environnement et Développement Durable, ou en océanographie, aménagement du territoire, géographie, gestion de l’environnement

-           Avoir assuré un rôle de coordination ou avoir représenté le Bénin auprès d’une institution régionale ou international dans le domaine de la gestion ou du suivi du littoral pendant au moins cinq (05) ans serait un atout ;

Avoir une expérience professionnelle d'un minimum de dix (10) ans dans le domaine de la gestion du littoral ou du suivi de la dynamique côtière au Bénin ou en Afrique de l’Ouest ;

-           La coordination de projet dans  le domaine du Littoral ou autre secteur assimilé serait un atout ;

-           Avoir une bonne maîtrise des logiciels de gestion des projets sous financement des bailleurs de fonds;

-           Etre apte et disposé à effectuer des missions sur le terrain et à l’étranger ;

-           Avoir Une bonne connaissance de la situation et des enjeux du littoral béninois et du plan d’investissement multi-sectoriel du littoral béninois serait un atout.

3.      Aptitudes

Le Coordonnateur du volet béninois du projet WACA ResIP doit avoir les principales aptitudes requises pour assurer cette mission de Coordination :

-           Très bonnes aptitudes de leadership et de management ;

-           Très bonne aptitude au travail en équipe ;

-           Très bonne capacité de communication, et de gestion des relations interpersonnelles ;

-           Très bonne capacité de réponse et de proactivité ;

-           Intégrité professionnelle ;

-           Expression écrite et orale courante en français ;

-           Maîtrise de l’outil informatique (traitement de texte, tableurs, gestion de projet).

4.       Procédure de recrutement et dossier de candidature

La procédure de sélection du Coordonnateur du volet béninois du projet WACA ResIP sera conformes aux « Directives – Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’IDA », édition de janvier 2011, révisées en juillet 2014, les « Directives pour la prévention et la lutte contre la corruption dans les projets financés par les prêts de la BIRD et les crédits et les dons de l'IDA », édition du 15 octobre 2006 et révisées en janvier 2011. La méthode de « Sélection de consultants individuels » telle que décrite dans les « Directives – Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’IDA », sera utilisée pour le choix du candidat.

Les personnes intéressé(e)s par cette offre sont prié(e)s de préparer un dossier de candidature comportant les éléments suivants et déposer auprès du Cabinet GECA (inclure adresse) au plus tard le : 20 août 2018 à 12 heures.

-       une copie certifiée conforme du ou des diplôme (s) ;

-       un Curriculum Vitae complet, détaillant au mieux l’expérience du candidat pour la mission avec des références précises et vérifiables par mission effectuée (certificat, attestation, etc.) ;

-       une lettre de motivation adressée au Directeur Général de l’Environnement et du Climat ;

-       un casier judiciaire datant de moins de trois (03) mois ;

-       une photocopie légalisée d’une pièce d’identité ;

-       un acte de naissance.

5.       Durée du Contrat

Le contrat du Coordonnateur est d’une durée de 2 ans renouvelable sur la base des performances.

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés aux adresses e-mail et téléphoniques mentionnées dans leur CV.