1- Responsabilités et activités 
Sous la responsabilité du Secrétaire Permanent du CAN, le Chargé de Projet a pour mission d’assurer la gestion technique et managériale du projet dans la perspective de réaliser avec efficience ses objectifs conformément aux orientations contenues dans le document du projet et de superviser les équipes régionales dans la planification et la mise en œuvre de leurs activités.
A cet effet il aura pour tâche de : 
? Responsabilité 1 : La coordination des activités techniques du projet
- Produire les plans de travail annuels budgétisés (PTBA) du projet à soumettre au coordonnateur du projet ;
- Suivre l’exécution des activités des composantes et sous-composantes du projet par les structures partenaires d’exécution dans lesquelles le projet aura signé un contrat ou une convention de mise en œuvre ; 
- S’assurer de la supervision des activités régionales ;
- S’assurer de la cohérence entre les activités techniques du projet et les orientations stratégiques définies par le projet ;
- Animer les réunions périodiques internes de l’équipe de Spécialistes chargés de la mise en œuvre du projet ;
- Rédiger les rapports trimestriels, semestriels et annuels d’activités du projet ;
- Participer à l’organisation des audits financiers du projet.
? Responsabilité 2 : La gestion optimale et efficiente des ressources humaines, financières et matérielles mises à disposition du projet 
- Entretenir la motivation et l’engagement des équipes du projet ;
- Exécuter financièrement les contrats autorisés par le SP/CAN ;
- Suivre l’exécution du budget du projet ;
- Suivre l’application régulière des procédures validées ;
- Evaluer les résultats du projet en fin d’exercice.

2- Profil du Chef de Projet Chargé de superviser les équipes régionales

Le titulaire du poste doit avoir un Bac + 5 dans toutes les disciplines pertinentes pour l’alimentation et la nutrition, avec une formation diplômante en gestion ou management de projet de développement. Il doit avoir 10 ans d’expériences dont 5 ans à un poste de gestion dans le domaine de l’alimentation et de la nutrition ou du développement local. 

3- Compétences requises, savoir-faire et savoir être

? Savoir-faire généraux : 
- Capacité à manager et animer une équipe ;
- Aptitude à évaluer les membres de l’équipe ;
- Connaissance en agronomie, nutrition, santé, protection sociale, développement communautaire ;
- Connaissance du contexte et des enjeux du développement de la petite enfance au Bénin ; 
- Connaissances en gestion de projet et du cycle de projet ; 
- Capacité de communication et d’écoute ;
- Grande capacité de planification et d’anticipation ; 
- Maîtrise de l’outil informatique.
? Savoir-faire spécifiques : 
- Connaissance en gestion de projet agricole, de santé, de nutrition et de protection sociale ; 
- Maîtrise des logiciels de planification et de gestion du cycle de projet ;
- Maîtrise des procédures de l’IDA ;
- Capacité à suivre la réalisation des objectifs d’un projet ; 
- Capacité à actualiser ses connaissances sur les évolutions technologiques en matière de l’alimentation et de la nutrition pour le développement de la petite enfance ; 
- Capacité à rédiger des documents de synthèse sur les réalisations du projet ;
- Connaissance des techniques de cartographie des risques ; 
- Capacité à représenter le projet auprès des partenaires de tous ordres ;
- Exécution des travaux par des équipes pluridisciplinaires de chercheurs ;
- Bonne connaissance des acteurs de la recherche sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle au niveau sous-régional, régional et international ;  
- Maîtrise de l’outil informatique (logiciels de traitement de texte et des tableurs.
? Savoir être 
- Sens aigu des responsabilités ;
- Sens du respect des délais et des règles ;
- Sens relationnel ;
- Rigueur et méthode ;
- Intégrité professionnelle.